____ Forum de la Section Sportive Athlétisme :: Cross Country
:: your link ::
Cross Country

Poster un nouveau sujet Répondre au sujet Forum de la Section Sportive Athlétisme Index du Forum -> L'Athlétisme -> Courses
Sujet précédent :: Sujet suivant
Auteur Message
F.WLO
Admin

Hors ligne

Inscrit le: 27 Juin 2009
Messages: 421

MessagePosté le: Dim 21 Oct - 10:30 (2012) Sujet du message: Cross Country Répondre en citant


    

Le cross-country est une des épreuves de l'athlétisme qui consiste en une course nature. Le cross-country, ou cross, est une épreuve hivernale dont les distances sont plus ou moins longues, de 4 à 12 km, selon les catégories d'âge et le niveau de la compétition.Le cross-country regroupe plusieurs courses dont la distance varie, mais qui sont toutes organisées sur des parcours balisés. Lorsque la distance à parcourir lors de la course est une longue distance ou que le chemin n'est pas sécurisé, on parlera de trail. Plus généralement, le cross se déroulera l'hiver et le trail l'été.
Le cross-country, pratiqué dans les collèges, permet une détection des grands fondeurs dès leurs jeunes années, les courses jeunes ont donc leur importance dans le système de détection pour l'athlétisme.


    

Le départ de toutes les courses de cross-country, très souvent tiré au pistolet, commence par une ligne droite d'environ 100 mètres très large mais qui se referme en « entonnoir » ; le placement est donc très important et il nécessite donc une bonne vitesse de départ, le but de tout coureur sera de se placer à l'avant sans aller trop vite1. En ce sens, un coureur de cross doit pouvoir produire une forte accélération puis doit retrouver un rythme normal ; l'entrainement et l'expérience jouent ainsi un rôle1. Lors d'un départ, les bousculades peuvent être nombreuses, et un bon coureur de cross se placera à l'avant afin de les éviter. Une fois que le chemin s'est resserré, il est très difficile de remonter dans les premières positions, la course temporise donc légèrement.


    

Le milieu de course est la partie la plus importante et la plus dure : L'individu est à la fois soumis à une forte souffrance physique et morale. C'est durant cette période qu'il ne faut surtout pas avoir peur d'avoir mal.
fin de la course est égale au dernier kilomètre : C'est à ce moment où l'individu jette ses dernières forces dans la bataille. Il faut rester au maximum placé, afin que les adversaires ne remarquent pas votre fatigue. ( C'est surtout un point psychologique de gagné face à eux. )



    
L'arrivée est égale au sprint final, à la dernière ligne droite. À ce moment là, l'athlète utilise son "finish" pour se départager de ses adversaires.


Dernière édition par F.WLO le Ven 25 Avr - 15:27 (2014); édité 1 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 21 Oct - 10:30 (2012) Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
AYMERIC
Elève

Hors ligne

Inscrit le: 08 Fév 2012
Messages: 29

MessagePosté le: Lun 29 Oct - 10:02 (2012) Sujet du message: Cross Country Répondre en citant

monsieur moi j'ai bien tenue ma place jusque la fin pompes
Revenir en haut
F.WLO
Admin

Hors ligne

Inscrit le: 27 Juin 2009
Messages: 421

MessagePosté le: Sam 22 Déc - 09:42 (2012) Sujet du message: Cross Country Répondre en citant

J'ai trouvé ce commentaire sur le site "wanarun", il est si bien écrit que je décide de le partager ici:

"

J’avoue porter une affection toute particulière au monde du cross. Je suis convaincu que c’est l’essence de toutes les courses d’aujourd’hui. Il est vrai qu’il est beaucoup moins sous le feu des projecteurs que les autres disciplines de l’athlétisme mais comme disait un entraineur l’autre jour au bord d’un parcours : « Qu’est-ce que le trail, sinon un cross plus long ? »


Il est vrai qu’il y a une époque où l’hiver était entièrement tourné vers cette discipline et où les « vrais » athlètes passaient de la piste au cross sans autre choix, si ce n’est peut-être une ou deux courses sur route alors assez rares. Tout cela a bien changé et maintenant le calendrier est plus que blindé. L’hiver ce sont les corridas, les trails et les cross et chaque week-end, le choix est immense. Même les jours fériés et la période de fête ne sont pas épargnés. Il n’y a guère que Noël et le Jour de l’an pour ne pas concourir… et encore !


Mais là n’est pas le sujet. Pour moi le cross, ce sont avant tout des souvenirs d’enfance. Des déplacements en groupe avec le club. Souvent il fallait se lever bien tôt pour ne pas louper le départ du bus ou du minibus qui nous emmenait au fin fond de la région ou du département. La journée promettait d’être longue et on essayait au mieux de bien préparer son sac de sports avec les parents avec les fameuses pointes et les rechanges, avec le survêtement et le maillot du club, avec quelques trucs à boire et à manger… Les dirigeants trouvaient toujours une place, un petit coin du site, que nous nous accaparions aussitôt. C’était le point de ralliement. Et avant de courir nous-mêmes, nous passions notre temps à encourager les autres, à nous échauffer aussi sans nous disperser. La tension était palpable jusqu’à ce que notre tour arrive. Nous savions longtemps à l’avance à quelle heure nous allions passer. Et souvent nous étions blancs comme des linges avant notre propre départ. Avec le froid synonyme souvent de cross et l’appréhension qui nous serrait l’estomac… Une fois passé, la journée était beaucoup plus joviale. On refaisait la course, bien sûr, mais la pression retombait d’un coup et nous pouvions enfin nous lâcher. Il y a avait aussi l’heure du pique-nique. Sur les cross, c’était toujours à la bonne franquette entre sandwichs et bricoles achetées sur place…. Toute une ambiance donc où les amitiés naissaient et où les liens entre potes d’entrainement se consolidaient.


Mais le cross, c’est aussi pour moi et je crois pour beaucoup, la discipline la plus dure et exigeante qui soit dans le vaste champ de la course à pied. Il faut partir vite, très vite pour se placer et puis ne jamais rien lâcher. Il n’y a pas de temps pour récupérer… Qui n’a jamais pris le départ d’une telle épreuve a sûrement raté quelque chose dans sa vie de coureur. Car le plus souvent, l’aire de départ est large, très large et tout le monde se serre sur des dizaines de mètres, chacun essayant de mettre au moins un pied sur la fameuse ligne. Mais après quelques centaines de mètres de distance, l’étau se resserre. Et l’entonnoir effraye tout le monde. Pas de longues routes qui permettent de se placer. Là il faut être déjà aux avant-postes dès le premier virage, sinon on ne revoit plus la tête… pour les meilleurs bien sûr ! Et puis il y a les relances, les buttes, les virages, le terrain qui varie entre terre, boue, herbe, portions de bitume… Sur un cross, tout est possible, on peut trouver de tout. C’est bien connu !
Bref la réputation de cette discipline n’est plus à faire. Les meilleurs des coureurs ne dérogent pas à la règle et y vont s’affûter en vue d’échéances futures. Le cross c’est l’école de la vie et il ne faut pas l’oublier dans cette période hivernale où m’on a tendance à le délaisser pour quelques autres courses plus attractives ! Le cross, berceau de la course à pied…"


Merci donc à rémy du site wanarun !
http://www.wanarun.net/
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 18:59 (2017) Sujet du message: Cross Country

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet Forum de la Section Sportive Athlétisme Index du Forum -> L'Athlétisme -> Courses Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1


Sauter vers:  
art contemporary

Index | Panneau d’administration | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2017 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com